• Angoisse

    Angoisse

    Rattrapé par une crise d’angoisse
    Pour son entourage, quelle poisse.
    Seul, il ne peut en sortir,
    Et de cette crise finir.
    Il ne l’a pas vu venir
    Et de tout son être la bannir.

    Allongé sur le lit,
    Complètement démoli,
    Les yeux ravagés par un flot de larmes,
    Contre ce mal il n’a aucune arme
    Elle est venue sans aucune alarme,
    Des profondeurs de son abime.

    Une main s’est approchée de cet être ravagé,
    Et de sa souffrance l’alléger
    Quelques caresses accompagnées de mots doux,
    Sur ses mains quelques bisous,
    Ont eu raison de cette crise,
    Qui vous saisit comme une brise.

    L’amour, seul traitement contre ce fléau
    Qui vous emporte et vous couvre de maux.
    L’écoute et la compréhension font miracle
    Chassant au loin toute idée de débâcle.
    Des techniques telles la sophrologie
    Peuvent vous accompagner, vous offrant un abri.

    Toi qui tombes dans le piège d’une angoisse inattendue,
    T’enlaçant de bras distendus,
    Complice d’une bonne dépression,
    Sans aucune compromission,
    Ne reste pas seul,
    En t’enfermant dans un linceul.
    (31/10/2018)


  • Commentaires

    5
    Lundi 5 Novembre à 13:19

    Coucou Daniel

    Pour mes textes, je me laisse guider par ma voix intérieure.

    Et bien oui ce passage a vide est difficile à vivre

    Je connais bien cet état...

    Pour s'en sortir il faut de l'aide et beaucoup d'amour

    comme tu l'écris si bien.

    Un texte qui fera fuir l'angoisse, j'en suis sûre.

    Bisous et belle semaine l'ami

    4
    Lundi 5 Novembre à 00:27

    Coucou Chaton

    Je pense comme Gigi

    et je suis prise ainsi parfois, très dur...

    Très beau texte

    Regarde je t'ai envoyé un émail

    Gros bisou, très bonne semaine

    Jane

    3
    Dimanche 4 Novembre à 19:31
    Que je comprends chacun de tes lots pour avoir vécu ces souffrances la
    J en suis guérie et je souhaite à veux et celles qui en souffrent
    Bisous mon chaton gentil
      • Lundi 5 Novembre à 01:00

        Désolée, il manque des mots..........Mon clavier fait des caprices parfois

        bisous Daniel

    2
    Dimanche 4 Novembre à 18:09
    Séverine

    Non, surtout ne pas rester seul et s'ouvrir, parler et se bouger pour penser à autre chose. Facile à dire, moins facile à faire ! Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :