• Atelier chez Ghislaine 180/3

    Le penseur

    Atelier chez Ghislaine 180/3

     
    Assis sur son bloc de pierre,
    S’enfonce doucement vers l’arrière.
    Il pense à son sculpteur,
    Qui lui avait promis le bonheur.
    La solitude est son existence,
    Sans aucune assistance,
    Il a de la résistance,
    Et ne craint pas les doléances.
    Face à une bombe,
    Il repart à la tombe.

    Son visage ne voit que son être ;
    Serait-il son propre maître ?
    Il réfléchit à ce monde qui l’entoure,
    Dont il voit les contours.
    Triste vérité
    Sans homogénéité.
    Le bruit des armes résonne en son cœur,
    Qui amènera un peu plus de malheur.
    Qui sera le maître de la paix,
    Sans oublier les éclopés ?

    Triste réalité d’un monde qui se déchire,
    Par des responsables en délire.
    Toujours plus grand,
    Rejetant les immigrants.
    Sa tête est prête à exploser,
    Il ne comprend pas les décisions imposées.
    Il pense à l’amour, la générosité, l’humilité,
    À la gratuité.
    Que la vie des dirigeants est sombre,
    Ils se cachent dans les ombres.

    Pour mieux lancer leurs bombes
    Détruisant même les colombes.
    Le commerce des armes est florissant,
    Pour certains très enrichissants.
    Le dictateur engendre la peur,
    C’est un snipeur.
    Il ne voit plus ses frontières.
    Ses décisions sont meurtrières.
    Les hommes doivent être à ses pieds,
    Pas de plaidoyer.
    (12/03/2022)




     
     

     


  • Commentaires

    6
    Mardi 22 Mars à 14:11

    au lieu de me désoler sans cesse, j'essaie de comprendre

    5
    Lundi 21 Mars à 03:32
    colettedc

    Tout à fait SUPER, Daniel !!! Bravo !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Samedi 12 Mars à 14:48

    Daniel ce texte est fort et plein de vérités aussi cruelles soient elles.

    Ce texte me touche beaucoup.

    Beau ressenti sur ce penseur de Robien Daniel

    Mille mercis pour ta fidélité.

      • Samedi 12 Mars à 14:56

        J'ai eu du mal à mettre en texte tout ce que mon cœur déborde depuis l'invasion Russe en Ukraine. Bon week-end. Daniel

    3
    Samedi 12 Mars à 14:29
    Renée

    Le penseur qui voit tant et tant passer ce que tu exprime bien avec ce texte. doux weekend bisous Renée https://envie2.ch/

      • Samedi 12 Mars à 14:54

        Merci Renée. Bon week-end Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :