• Atelier n°2 chez les mots de Montpelier

    Souvenirs qui passent

    Mémoire d’un passé que rien ne peut effacer.
    Je me souviens de cette maison où la fratrie logeait, le long d’une église à Roubaix. C’était mon second logement. Du premier, aucune trace dans ma tête, sauf ce qu’on m’a dit plus tard, une petite maison dans le quartier de Sapin vert à Roubaix, là où j’ai vu le jour en 1940. J’étais le sixième d’une fratrie qui en a compté 9. Je vois encore ce long couloir qui longeait les 3 pièces du rez-de-chaussée, qui débouchait sur une grande cour jouxtant le jardin de nos voisins. L’image de l’école saint Louis où j’ai fait mes premiers pas dans l’enseignement, reste gravée en moi. Mon père avait voulu s’engager pour la guerre, mais compte tenu du nombre d’enfants il n’a pas été mobilisé. Devenu chez de service du fait de ceux qui étaient au front, il a dû laisser sa place à leur retour. C’est dans cette maison que ma sœur est décédée de la diphtérie.

    Je me souviens de la ville d’Aire-sur-la-Lys, dans le Pas-de-Calais, qui nous a accueillis en 1946. Notre logement donnait sur la grande place. Nous y accédons par une petite ruelle appelée rue de la Vignette. C’est là que nous avons fait les plus dangereuses bêtises en nous promenant dans les gouttières du 3ème étage, la bonne chargée de nous garder en l’absence des parents, nous avait laissés seuls dans la maison. Nous allions au collège Sainte-Marie.

    Ville suivante Saint-Omer, toujours dans le Pas-de-Calais. Nous habitions un appartement un peu exigu pour la famille, qui donnait sur la place Victor Hugo.
    J’ai poursuivi mes études dans le collège saint Bertin du primaire jusqu’au Bac.
    Souvenir de la chapelle où j’ai fait ma communion solennelle.
    Souvenir des grandes cours de récréation où nous jouions au foot avec les prêtres encore en soutane.
    Souvenir des salles d’étude où un surveillant planait sur nous du haut de son estrade.
    Quelques années nous avons rejoint une maison à Longuenesse. C’est là que ma sœur nous quittait après de longues souffrances.

    Je me souviens de la ville de Caudry que j’ai retrouvée après mes 30 mois de service militaire. J’y ai trouvé ma profession qui m’a envoyé à Rouen, deux ans après.


  • Commentaires

    13
    Samedi 16 Janvier à 18:47
    Bonjour Daniel ! Merci pour ton partage. C'est toujours difficile de perdre des étres chers. Chez-moi nous étions 13 enfants et nous ne sommes plus que 6. Bisous et bonne soirée.
    12
    Mardi 12 Janvier à 15:50

    Tu as évoqué de beaux souvenirs d'une grande fratrie. Je suis née en 1956 et nous n'étions que 3.

      • Mardi 12 Janvier à 20:47

        Il y a eu 3 décès sur les neuf, mais tous ne sont pas en très bon état. Bonne soirée. Daniel

    11
    Mardi 12 Janvier à 05:16
    colettedc

    Défi magnifiquement relevé avec ces souvenirs du temps ! Bravo !

      • Mardi 12 Janvier à 11:29

        Souvenirs qui reprennent forme avec l'âge ! Bonne journée. Daniel

    10
    Lundi 11 Janvier à 15:04
    Renée

    Souvenirs pour certains doux d'autres amers quelque peu mais qui font la rivière de ta vie. Merci du partage douce journée bisous

      • Mardi 12 Janvier à 11:28

        Merci Renée. Bonne journée. Daniel

    9
    Lundi 11 Janvier à 07:02
    Séverine

    J'en ai tout autant des souvenirs de déménagements, qui se sont arrêtés avec mon arrivée en Eure et Loir.

      • Mardi 12 Janvier à 11:30

        J'en ai sans doute plus que toi ! Bonne journée. Bisous

    8
    Dimanche 10 Janvier à 12:10

    Bonjour Daniel,

    Très belle participation avec ce récit de souvenirs d'enfance, que j'arrive bien à situer puisque j'habite moi-même dans le Nord. 

    Bon dimanche à toi !

    Martine

     

      • Dimanche 10 Janvier à 12:20

        Merci Martine. Bon dimanche

    7
    Samedi 9 Janvier à 20:06
    Des souvenirs si bien écrits qu'il me semble les partager avec toi. Bravo pour ce second sujet parfaitement réussi. Bonne soirée Daniel
      • Dimanche 10 Janvier à 12:20

        Merci Maridan. Bon dimanche. Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :