• Bannière du globe : marcher dans le vent

    Marcher dans le vent 

    Bannière du globo : marcher dans le vent

    Ecoute, écoute, surtout, ne fais pas de bruit,
    Tu marches sur la route, tu marches dans la nuit.
    Ecoute, écoute
    Le bruit de tes pas sur la route,
    Tu marches dans le vent,
    L’air frais est captivant.

    Marcher dans le vent
    Sentir les parfums de la nature
    Des roses qui se mêlent à la verdure,
    Le chemin est motivant,
    Au clair de lune, aucune brune,
    Tes pieds glissent sur le bitume.

    Là haut, dans le ciel,
    Moineaux, Étourneaux
    Perdrix, hirondelles
    Tout un patrimoine de moineaux,
    Volent tranquillement,
    Et te disent bonjour, amicalement.

    Ils chantent la joie,
    Pour tous les villageois,
    Qui savent reconnaitre les sons,
    D’un univers à l’unisson.
    Ils éveillent la nature,
    Et toutes les créatures.

    Tout mon être est en émoi
    Mon âme chante avec les sous-bois
    Devant cette aube qui se lève,
    Eclairant tous mes rêves,
    Je ne suis pas seul
    Marche avec mon épagneul.

    S’ouvrent à moi, d’autres cieux
    Qui n’ont rien de disgracieux
    Où brillent mille étoiles
    Colorant fleurs et pétales.
    Le soleil se lève à l’horizon
    Pour la belle saison.

    Couleurs infinies de cet univers,
    Qui éclairent mes yeux de son revers,
    Ouvrant des chemins de bonheur,
    Chaque matin, aux flâneurs.
    Poursuis ta route dans la fraîcheur
    Dans la nature avec vigueur.

    Marche dans le vent
    Ecoutant dame nature
    Qui éblouit toute créature,
    Qui marche en l’écoutant.
    Éloigne d’elle toute souillure,
    Et les dépôts d’ordure.

    Marche dans le vent
    Oubliant le temps qui passe,
    Tes deux oreilles s’ouvrant,
    A cette musique qui jamais ne lasse.
    Elle joue pour ton bonheur,
    Même à cette heure

    Apprends les refrains qui réveillent le ciel,
    Le bourdonnement des abeilles,
    Tous ces animaux qui t’appellent,
    Et qui sont parfois rebelles.
    Essaie d’en connaître les cris
    Qui accompagneront ton récit.
    (13/07/2019)

     


  • Commentaires

    3
    Mercredi 17 Juillet à 07:52
    Séverine

    J'ai fredonné sur les premières lignes de ton texte. Marcher oui, mais dans le vent pas trop.

    2
    Lundi 15 Juillet à 17:20
    colettedc

    Marcher dans le vent, quel agréable plaisir !

    Magnifique texte, Daniel !  Bonne fin d'après-midi !

    1
    Lundi 15 Juillet à 14:15

    Bonjour Daniel,

    Comme je partage ton enthousiasme à marcher dans le vent ! Il n'est rien de plus enivrant.

    Ouvrir son esprit sur les merveilles de la nature et son cœur au cœur de tout vivant.

    C'est un merveilleux cadeau qui nous est fait gratuitement et que nous rendons à Dame Nature au travers de notre attention pleine et entière.

    Bon après-midi, mon ami.

    Martine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :