• Chez Lenaïg acrostiches n° 18

    Terreur dans la nuit noire
    En plein milieu de la forêt
    Même les bêtes sauvages s’enfuient
    Pour rejoindre une ère plus calme.
    Ombre de la nuit
    Reculez-vous
    Entendez nos cris de frayeur
    Le loup a fait demi-tour
    Les lièvres se cachent dans leur tanière
    Et les arbres tremblent de toutes leurs feuilles  

    Tous les habitants du village sont partis
    Emportant l’indispensable à leurs yeux,
    Mobilier pour les uns
    Parapluie pour les autres
    Oubliant le danger qu’ils fuient
    Regardant droit devant eux
    Entrainant les enfants
    Les bébés fixés dans le dos de leurs mamans
    Levant les pieds pour ne pas chuter
    Effrayés devant les soldats qui les suivent  

     

    Trouver le coffre qu’ils ont caché

    Et la clé qu’il contient

    Même les plus grands jouent le jeu

    Pour quelques bombons promis par les moniteurs 

    Oubliant la fatigue

    Regardant partout même dans les fourrés

    Emportés par l’histoire racontée ;

    Les moniteurs sont heureux de l’entrain des jeunes

    La journée sera une réussite

    Et tout le monde fera une bonne nuit. 

     

     

     


  • Commentaires

    5
    Jeudi 9 Août à 14:51
    Trois beaux acrostiches aux thèmes différents. Chacun aura sa préférence selon son humeur du jour :).
    4
    Jeudi 2 Août à 09:12

    Oh ! Excellents, Chaton ! Bravo, bises !

    3
    Victoria
    Jeudi 2 Août à 06:41

    Les deux premiers sont beaux et tristes mais révèlent bien une certaine réalité. Le 3e est plus léger. Je les aime tous les trois. Bravo pour l'inspiration.

    2
    Mercredi 1er Août à 13:15
    Je les aime tous 3 mais mon préféré le dernier.
    1
    Mercredi 1er Août à 10:31
    Séverine

    Ah, que de souvenirs qui remontent avec le dernier acrostiche !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :