• Défi 198 chez Plume de poètes

    L’injustice, les moqueries

    Je suis blanc, tu es noir
    Pour toi, peu d’espoir
    De réussir dans ton village ;
    Il y a un tel décalage
    Entre ta façon de vivre et la mienne,
    Du bébé à la doyenne.
    Injustice flagrante
    Pour les uns trop courante
    Pour les autres incompréhensibles,
    Et même inadmissible.
    Qui fera le premier pas,
    Même en donnant un simple repas,
    Pour celui qui n’a rien,
    Et qui cherche un peu de bien.

    Quand ils viennent chez nous, que de moqueries
    Les rafiaux ou radeaux de la dernière chance,
    De nos pays riches sont proscrits ;
    Pour eux aucune bienveillance.
    Récupérés par des bateaux d’association,
    Ils ne se font aucune illusion
    Enfermés dans des centres bien isolés
    Ils sont de plus en plus affolés.
    Ils espéraient l’eldorado européen,
    Pour devenir des lycéens,
    Apprendre un métier,
    Et travailler sur des chantiers,
    Ils ne rencontrent que moqueries
    Et victimes d’escroqueries.

    Injustice et moqueries, deux termes trop proches,
    Qui sans le dire, ni le penser, sont deux anicroches
    Qui se croisent trop souvent,
    Et résistent à tout vent.
    Ce texte n’est qu’un exemple classique
    Du rapprochement de deux mots toxiques
    Qui ravagent nos sociétés modernes
    Et les rongent doucement en interne,
    Créant des conditions d’où naissent les révolutions,
    Si la recherche de solutions
    Tant dans les pays pauvres que chez nous
    Sans pour autant jouer aux nounous,
    Mais en reliant les mots justice et accueil,
    Pour supprimer tous les écueils.
    (27/01/2019)


  • Commentaires

    12
    Mardi 5 Février à 06:59
    Séverine

    L'injustice a été, est, et sera malheureusement toujours là.

    11
    Lundi 28 Janvier à 19:59

    Un écrit qui dénonce toutes les injustices

    tu as su bien montrer comment est notre monde d'aujourd'hui.

    Bravo Daniel

    bisous l'ami

    10
    Lundi 28 Janvier à 11:26

    Rant de choses sont injustes qu'un seul poème ne suffirait pas à tout exposer.

    Bravo pour ce texte

    Bonne journée

      • Mardi 29 Janvier à 15:10

        Merci Violette WR d'être passée chez moi. Je ne connais pas ton blog pour y aller.

    9
    Lundi 28 Janvier à 11:04

    Il y a tant de chose qu'on puisse étiqueter injuste, méchante et j'en passe, la vie, enfin les hommes ne sont pas tendre entre eux, hélas...

      • Lundi 28 Janvier à 20:23

        Où est la justice des hommes ?

    8
    maposie
    Lundi 28 Janvier à 08:21

    Bonjour, hélas c'est la réalité !

      • Lundi 28 Janvier à 10:17

        Bonjour Maposie. Merci d'être passé sur mon blog et d'apprécier ce poème

    7
    Dimanche 27 Janvier à 17:30

    Bravo pour ce poème-réquisitoire contre cette brûlante injustice qui nous rend si démunis ! Nous aimerions tant changer les choses ! Ah que les hommes se réveillent enfin de leur indifférence ou de leur léthargie !

    Bonne fin d'après-midi, Daniel !

     

      • Lundi 28 Janvier à 10:19

        Oui ! Tout est question d'indifférence et de recherche de soi

    6
    Evy
    Dimanche 27 Janvier à 15:43

    Bonjour c'est la triste réalité tes mots ah...! si seulement mais rien ...belle participation merci je met en ligne une bonne fin de journée à toi bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :