• Défi n° 218 chez Plume de poète

    Les fées

    Peut-on vivre dans un monde de fées
    Quand notre univers est assoiffé
    D’amour et de relations
    Sans trouver de solutions ?

    Les fées, si elles existent, peuvent se voir la nuit
    Dans un monde de rêve
    Après une journée assez brève
    Devant les malheurs que l’on fuit.

    Du fond de mes cachettes
    Aucune fée ne pouvait me voir,
    Assis sur des buchettes,
    Dans ce creux, sous terre où il fait bien noir.

    Seul sur un sentier sans prendre aucun détour
    Que celui de l’amour,
    Dans atmosphère bien sombre, la lune étant cachée
    Par des nuages, je me faufile entre les arbres et je marchais.

    Parmi les fleurs sauvages, je chante
    Dans cette campagne bien attachante.
    La journée je m’y promène
    En cherchant dans le bois des cyclamens.

    Un soir, une brise légère qui gonflait le feuillage des bosquets,
    Se retira devant un silence qui rendait muet.
    Là haut, dans un ciel bien lumineux
    Un groupe de fées semblait heureux.

    Etais-je sur la terre au milieu du sentier
    Ou enfermé dans un boîtier,
    Le boîtier des rêveries,
    Toujours appauvrie ?

    L’une d’elle s’approcha de mon être
    Et de sa main douce à quelques centimètres,
    Me fit signe de la suivre,
    Comme dans un beau livre.

    Tremblant de peur, je lui pris la main
    Et avec elle, je quittais le chemin,
    Pour monter dans les airs rejoindre les autres fées
    Magnifiquement coiffées.

    Comme elles, je me mis à chanter et à danser
    Tout le monde, de droite à gauche, se balançait,
    L’atmosphère était sereine,
    Dans ce spectacle de fête foraine.

    Qui me dira que les fées n’existent pas
    Que du bonheur, elles ne sont que des appâts.
    Auprès d’elles j’étais en paix,
    Ne vous fiez pas à mon aspect.
    (16/06/2019)

     


  • Commentaires

    7
    Jeudi 20 Juin à 06:59
    Séverine

    Je serais bien venue avec toi, ton texte nous y invite.

    6
    Mardi 18 Juin à 11:32

    Bonjour Daniel,

    Que les fées existent réellement ou non, celles de nos rêves en tout cas sont toujours là pour nous, prêtes à nous aider à retrouver notre chemin lorsque nous nous sommes momentanément égarés.

    Très joli texte, mon ami.

    Belle journée à toi !

    Martine

      • Mardi 18 Juin à 13:14

        Merci Martine de ton commentaire. L'important c'est de savoir ce que l'on met derrière le mot fée surtout auprès des enfants. Bon après-midi. Bisous

    5
    Lundi 17 Juin à 17:37

    Coucou Daniel

    Après une belle journée chaude je viens te lire.

    Si les fées te font du bien pourquoi pas.

    Croire ou ne pas croire ce n'est pas l'importance

    du moment que l'on se sent bien.

    Beau texte et très bien écrit.

    Bisous l'ami

      • Lundi 17 Juin à 21:18

        Les fées ne sont pas mon truc, mai j'aime de temps à autre les glisser dans mes poème. Écrire n'est-il pas un monde de rêve !

    4
    Dimanche 16 Juin à 20:06
    Je ne suis pas attirée par tout ce qui est féerique imaginaire etc !!!
      • Lundi 17 Juin à 21:20

        Je ne suis pas non plus attiré par le monde des fées, mais par les rêves qui ont été longtemps des cauchemars que l'écriture m'a permis de faire fuir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :