• Héritage

    Héritage

     

    Gros dilemme pour beaucoup de parents
    Qui souhaiteraient que tout se passe gentiment,
    Que les enfants et petits enfants se retrouvent facilement,
    Après leur enterrement.
    Que faire quand l’âge avance inéluctablement ?
    Ce n’est jamais le moment,
    De préparer sa succession
    Sans risquer une expropriation.

    Qui peut déplacer l’heure de son grand départ
    En s’entourant de nombreux remparts ?
    On ne connait ni l’heure, ni le jour,
    Même si l’on vit le grand amour.
    Préparer sa succession ne devance pas la mort,
    N’ayez aucun remord.
    Ne craignez pas vos enfants,
    Qu’ils soient près de vous ou absents.

    On peut donner de main en main,
    Quelques bibelots ou souvenir d‘un long chemin,
    Des œuvres de valeur ou des pacotilles,
    Qui resteront dans la famille.
    Des souvenirs liés à leur enfance,
    Qui retracent une véritable alliance,
    Entre un enfant et son père,
    La fille à sa mère.

    Au-delà de ces petits souvenirs
    Qui chez les enfants devraient parvenir ;
    S’agit-il d’héritage en tant que tel,
    Ou un cadeau, une petite bagatelle.
    Il faut alors faire un certain équilibre,
    Tout en restant libre,
    D’en choisir les bénéficiaires
    A vous d’en trouver la manière.

    Il faut d’abord faire l’inventaire,
    Et choisir le bon mandataire,
    Qui sera souvent le Notaire
    Pour la loi, le prestataire,
    S’il y a des biens immobiliers ;
    Il sera votre meilleur allié.
    Si vous devez faire ou pas un testament,
    Il saura vous conseiller assurément.

    N’oubliez pas de vous protéger,
    Avant de vous alléger.
    Un jour, peut-être, vous attend la maison de retraite,
    Avec une simple chambrette,
    Pour assurer vos vieux jours ;
    A titre privé, pas de séjour.
    Le coût de la journée n’est pas donné,
    Surtout si ça dure plusieurs années.
    (10/10/2019)

     


  • Commentaires

    8
    Dimanche 13 Octobre à 21:09
    Séverine

    Des moments bien délicats qu'on repousse toujours plus loin.

    7
    Samedi 12 Octobre à 18:57

    L'argent source de zizanie, parfois même pour bien moins, le verbe avoir en cause... Quant à nos vieux jours je ne compte sur mes enfants, mais sur nous-mêmes, mieux vaut avoir un bas de laine car sans le sou... qui va payer, toi ou toi... ??  J'ai connu une cousine qui a dû payer les obsèques d'une vieille tante, sans le sou, sans enfant, à son mari...  sous prétexte qu'ils étaient aisés... !!! Les autres neveux bernique ! Bonne soirée et bon dimanche à venir... JB

    6
    Samedi 12 Octobre à 15:31

    Que de problèmes pour les héritages!

    J'ai vu des choses ahurissantes lors de l'héritage de mes parents. Nous étions quatre enfants soit trois contre moi. J'ai laissé faire le notaire, inutile de se battre contre la bêtise. Un exemple parmi d'autres : se partager des services de verres,  soit chacun 4 verres de chaque séries de 12! Je ne faisais pas partie du lot. Quand je suis arrivée tout était vise! Tout fut ainsi sauf pour la maison ou le légal prédominait. Bon, c'était en 2000...

    Bonne journée

    Bisous

      • Samedi 12 Octobre à 17:56

        J'ai travaillé pendant plusieurs années sur les succession dans une banque. J'en ai vu des tableaux même avant que la personne meurt. Ils prenaient les devants. Bon Week-end

    5
    Samedi 12 Octobre à 12:52

    Cela se fait de plus en plus souvent de préparer son "départ". Ce n'est pas une si mauvaise idée, ça permet de dédramatiser un peu le sujet de la mort, qui, quoi qu'on en pense, est une étape normale de la vie.

    J'ai aimé ton texte, Daniel, merci !

    4
    Samedi 12 Octobre à 03:19
    colettedc

    Un très, très bon texte, Daniel ! Bon week-end !

    3
    Vendredi 11 Octobre à 20:33

    Bonsoir Daniel !

    Ce sujet est délicat, mais il doit être abordé pendant que nous sommes vivants.

    Après il sera trop tard pour dicter nos dernières volontés.

    Je n'ai pas encore fait mon testament, mais j'ai donné presque tous les anciens souvenirs de famille à mes enfants, sans oublier quelques neveux et nièces.

    J'ai aussi fait part par écrit de mes dernières volontés à mes enfants, pour ce qui concerne mes funérailles, dons d'organes etc...

    Bon week end et à bientôt !

      • Samedi 12 Octobre à 17:55

        Nous sommes allés plus loin en organisant nous-même nos funérailles et en les payant. Bon Week-end

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :