• Janvier

    Janvier

    Les jouets de Noël emplissent encore les rayons
    Que d’autres gondoles se vident avant même le réveillon,
    Pour installer ce que les publicistes appellent : le blanc.
    Et que la radio annonce en chantant.
    Ils emplissent nos boîtes aux lettres de nouveaux prospectus
    Qui rejoindrons d’autres détritus
    Pour combler nos poubelles jaunes,
    Sans oublier les emballages d’Amazone.

    Les catalogues annoncent : janvier le mois du blanc.
    Je les regardais assis dans ma cuisine sur un banc.
    Peu de place pour lui entre Noël et les soldes.
    Il faut faire vite car vont changer tous les codes.
    Le blanc est aujourd’hui bien coloré
    La lingerie s’est améliorée,
    On est loin des trousseaux de nos grands-mères
    Dont était bien régi le sommaire.

    La tradition oblige, on ne peut les rater
    Il ne suffit pas de les convoiter
    Car nous sommes très appâtés,
    Il faut encore acheter
    Pour accroître des commerçants les bénéfices
    En faisant de gros sacrifices.
    Noël est passé par là, suivi des étrennes,
    Et par endroit des fêtes foraines.

    Janvier à peine commencé
    Il faut penser à la galette sans se laisser influencer,
    Par les gouts de uns et des autres invités
    Frangipanes, couronne avec dessus des couleurs bien fruitées.
    Les boulangers inventent chaque année de nouvelles fèves
    Pour que leurs clients assurent la relève,
    Par des collectionneurs de choses rares,
    Qu’ils rangeront dans la salle de billard.

    La neige couvrira-t-elle nos rues d’un manteau blanc,
    Chez nous, ça ne dure pas, elle fait semblant,
    De cacher la verdure qui restera la plus forte
    Et lors de nos promenades restera notre escorte.
    Les brouillards du matin domineront en maître
    Et le nez, fatigué, sera obligé de l’admettre,
    En prenant des précautions contre les rhumes
    En se méfiant des brumes.
    (14/01/2019)


  • Commentaires

    7
    Mercredi 16 Janvier à 18:50

    Bonsoir Daniel

    Au risque de me répéter ton texte est complet rien à ajouter.

    Douce soirée l'ami

    bisous

    6
    Mardi 15 Janvier à 21:06
    Séverine

    Eh oui, et le blanc sera à peine fini qu'on sortira les crêpes puis la Saint Valentin !

    5
    Mardi 15 Janvier à 17:25

    J'aime beaucoup ton texte, Daniel !

    Eh oui, tout est prétexte à faire du commerce, et le mois de janvier n'échappe pas à cette règle. Enfin, c'et aussi le mois où les jours commencent à rallonger, celui qui nous emmène tout doucement, mais sûrement, vers le printemps, le mois du renouveau, où les beautés à admirer sont plutôt à  l'extérieur, dans la nature en éveil :).

    Bonne fin d'après-midi !

    4
    Mardi 15 Janvier à 11:05

    et qprèws ce sera la Saint Valentin. Bisous

    3
    Mardi 15 Janvier à 10:46

    Une jolie façon de traiter les dernières actualités. Bonne journée

    Amitiés

    2
    Mardi 15 Janvier à 10:09

    Chaque mois qui passe trouve commerce à faire, février qui vient, rime avec saint Valentin, et se sentir obligé de faire le cadeau à l'autre, bref, la balade ne coûte rien, profitons-en, ce jour il fait soleil chez nous...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :