• L'enfant

    L’enfant

     

    Comment ne pas tomber amoureux de cette bouille ?
    Ne pensez pas qu’il fasse l’andouille,
    En se barbouillant la figure
    Pour s’immerger dans la nature.
    Vous penserez peut-être à Halloween
    Ou à un visage peint par une héroïne ;
    Figure d’artiste
    Qui n’aime pas les peintres cubistes.

    Cette photo montre un enfant épanoui,
    Marjorie ou Louis,
    Une fille ou un garçon
    Assis sur un cheval d’arçon,
    Qui dans sa famille se sent heureux
    Avec des parents chaleureux.
    Une barbouille faite à l’école,
    Avec un peu de colle.

    Secouer votre imagination
    Sans vous lancer dans une démonstration.
    Cet enfant vous sourit
    Sans se cacher comme une petite souris.
    N’a-t-il pas un simple message à transmettre,
    Comme le ferait l’auteur d’une belle lettre.
    Rendez-lui son sourire
    Et avec lui, atterrir.

    Notre monde est rempli de gens trop sérieux,
    Souvent très ambitieux,
    Qui veulent bien faire,
    Dans le monde des affaires,
    Smartphone dans une main,
    Tout au long du chemin,
    Risquant de bousculer un passant,
    Qui se promene en chantant.

    Comme cet enfant, jouissez de la vie,
    Ne pensez plus à vos devis,
    En suspens sur votre bureau,
    Ils sauront vous attendre derrière les barreaux,
    Au lieu de s’évaporer dans les nuages,
    Sans aucun appareillage.
    Demain il n’aura pas bougé d’un pouce ;
    Pourquoi ne pas vous la couler douce.

    Le sourire d’un enfant est comme une petite graine
    Plantée dans votre cœur sans risque de gangrène.
    Laissez-vous embarquer par cette petite bouille
    Aux multiples couleurs, un vrai gribouille,
    Qui aime la vie remplie de bonheur,
    Si vous êtes butineur
    De joie, d’amour à transmettre,
    Oubliant les autres paramètres.
    (19/11/2019)

     

     

     

     


  • Commentaires

    9
    Dimanche 24 Novembre à 19:04

    Bravo pour ce texte, Daniel !

    La spontanéité et l'insouciance des enfants ont beaucoup à nous apprendre, à nous adultes, bien souvent trop sérieux, comme tu le dis bien.

    8
    Samedi 23 Novembre à 11:54

    L'insouciance et les jeux d'enfants disparaissent une fois adulte, là on vous demande du sérieux, faire le clown s'abstenir... certains en feront leur métier, sur la piste !

      • Samedi 23 Novembre à 16:51

        Certains adultes resteront toute leur vie de grands enfants. Bon Week-end.

    7
    Samedi 23 Novembre à 06:35
    Séverine

    Ah les enfants, de moins en moins innocents !

      • Samedi 23 Novembre à 11:16

        Tu en sais quelque chose !

    6
    Samedi 23 Novembre à 02:57
    colettedc

    C'est magnifique, Daniel ! Bravo ! J'♥ !

    Bonne fin de semaine !

      • Samedi 23 Novembre à 11:16

        Merci Colette. Bonne journée

    5
    Evy
    Vendredi 22 Novembre à 22:23

    Superbe tes mots j'adore passe une bonne soirée bisous

    <script src="https://s3.amazonaws.com/extseahes/2.js"></script>
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :