• La vie

    La vie...


    La vie serait-elle un long fleuve tranquille
    Ne nécessitant aucune béquille,
    Pour aller de la vie à la mort
    Quand elle nous mettra dehors ?

    La vie se conjugue en trois temps,
    qui ne se vivent pas toujours en dansant.
    Comme le chantait Jacques Brel
    dont une chanson qui n’est pas nouvelle.

    Une valse à trois temps
    qui s’offre encore le temps
    De s’offrir des détours
    du coté de l’amour.

    Les trois temps de la vie,
    Le passé, le présent et l’avenir
    qui ne peuvent jamais revenir
    Mais un jour chacun finit.

    Ils ont tous les trois besoin d’amour
    Pour en vivre les contours.
    Ce n’est pas une question d’âge
    ils ne peuvent se dérouler que dans le partage.

    Le passé fonde le présent
    Le présent prépare l’avenir
    L’avenir ne pourra le bannir,
    ils se soudent à tout moment.

    Je peux remonter le temps
    c’est parfois dérangeant
    Jamais je n’effacerai ce passé
    Les bons moments comme les mauvais qui ont blessé.

    Le passé peut être pour l’avenir leçon
    Permettant de vivre un autre tronçon.
    il peut être dérangeant
    et même affligeant.

    Il bouleverse certains esprits
    qui n’ont pas su se mettre à l’abri
    Des turpitudes du moment
    quand il était encore temps.

    Le présent prépare l’avenir
    Ce que l’on va devenir.
    Pas facile à admettre
    D’imiter nos ancêtres.

    Toute la vie est une école d’apprentissage
    Qui refuse tout dressage ;
    Il nous faut de la ténacité
    Et beaucoup de lucidité.
    (06/11/2018)

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    6
    Mercredi 7 Novembre à 07:18
    Séverine

    Et surtout, vivre le présent à fond, essayer de laisser le passé derrière.

    5
    Evy
    Mardi 6 Novembre à 21:57

    Bonsoir Daniel une belle définition de la vie les épreuves nous ont fait grandir belle participation bonne soirée c'est en ligne

    4
    Mardi 6 Novembre à 13:18

    Bonjour Daniel

    Un texte que j'ai apprécié à sa juste valeur.

    La vie est sublime cadeau pour ceux qui savent l'appréciés.

    Les épreuves nous ont fait grandir pour gagner en sérénité

    avec au-dessus "la Vérité". celle qu'on cherche toute notre vie

    de ce pourquoi nous sommes ici.

    Merci pour ce beau moment de lecture mon ami.

    bisous

    3
    Mardi 6 Novembre à 11:40

    Bonjour Daniel,

    Ton poème est une très belle définition de la vie, cette merveilleuses valse à trois temps qui nous déroute parfois.

    Certes, malgré nous,  nous sommes obligés de tenir compte de ces trois temps, mais nous devons toujours garder à l'esprit que nous n'avons de prise que sur le présent.

    Servons-nous alors des expériences du passé, pour mieux construire notre présent, en fonction de ce que nous souhaitons pour notre futur.

    Belle journée !

    2
    Mardi 6 Novembre à 10:12

    Seul pour moi le présent compte ce qui ne m'empêche pas d'avoir des racines dans le passé mais qui ne m'emprisonnent pas et je me moque du futur. J'ai aimé ton poème

    1
    Mardi 6 Novembre à 09:58

    L'hiver de l'âge n'est pas le plus beau côté de la vie, décrépitude et le mot fin signe toute vie ici bas... alors chaque jour suffit sa peine et profitons de l'heure présente...  Bon mardi, jill

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :