• Les mots de Montpelier chez Maridan

     

    Est-il au fond du ravin,
    Cet être qui me tend la main ?
    S’est-il agrippé à une branche
    ce matin, un dimanche.
    Pourquoi en douter,
    Et derrière une ombre m’abriter. 
    Ecoutez-le pleurer ?
    Son visage est apeuré.
    Depuis des années il cache ses sentiments
    comme si une menace le trouvait somnolent.
    Depuis trop longtemps cet homme souffre ?
    En silence au fond de son gouffre.
    Aurait-il chopé une maladie grave
    Qui chaque jour s’aggrave ?
    L’oreiller serré contre son ventre
    Sur son drame, il se concentre.
    Il ne joue un personnage
    Pour faire croire qu’il est malade, il se ménage ?
    Non ! Il s’est battu pour ses enfants
    sans être étouffant.
    Depuis des années son ménage bascule
    son épouse affabule.
    La réalité du quotidien, il l’affronte seul,
    Lui qui est mon filleul.
    Un drame inattendu l’a bouleversé,
    Tout son être est renversé.
    Il ne voulait y croire
    Refusant la lie du ciboire.
    Peut-il revenir en arrière
    Et renverser toutes les barrières ?
    Sa progéniture le soutient,
    Aucun d’eux ne s’abstient.
    Pour eux, il restera debout,
    Droit comme un marabout.
    (11 juin 2018)
     

     


  • Commentaires

    5
    Evy
    Mardi 12 Juin à 14:37

    Beau texte une bonne journée à toi bisous

    4
    Mardi 12 Juin à 08:00

    il pleut encore Daniel, je vais préparer la barque si ça continue...bisous

    3
    Mardi 12 Juin à 06:38
    Séverine

    Pauvre homme, s'il est soutenu, c'est le principal, il restera debout !

    2
    Lundi 11 Juin à 18:28

    Bravo Daniel, ton texte est excellent

    j'en ai les tripes retournées.

    belle soirée

    bisous

    1
    Lundi 11 Juin à 15:29

    Que voilà un beau texte pour Maridan Chaton...
    Tu as du talent pour les quatrains bravo ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :