• Les mots de Montpellier : atelier 3 sujet 1

    Regard

    Les mots de Montpellier :  atelier 3 sujet 1

    Tout peut devenir absence.
    De l’être, c’est la décadence.
    Comme un aveugle, son regard est éteint,
    Il n’avance qu’avec les mains.
    Il vit dans l’illusion,
    Et ne voit aucune solution.
    Regard perdu dans le lointain
    Ce n’est pas un puritain.

    La démence, le guette,
    Deviendrait-il une simple marionnette,
    Remplie d’étourderie ?
    N’en faisons pas une maladie.
    Il peut être véhément,
    En avançant aveuglement.
    Personne ne peut le comprendre,
    Il faut simplement attendre.

    La misère le couvre d’amertume,
    Il ne vit que dans la brume.
    Perdu au milieu d’une forêt,
    Il avance sans intérêt.
    Sa seule espérance : la fuite,
    Une autre conduite.
    Son regard est trouble,
    Tout se dédouble.

    Un simple regard peut être amour,
    Par un petit bonjour.
    Gestes d’espérance,
    Avec une certaine déférence.
    Il ouvre les cœurs qui se croisent,
    Sans se chercher noise.
    S’ouvrent de nouvelles portes,
    Sur un amour qui les emporte.

    Le regard est une clé de connaissance,
    De l’être, l’arborescence.
    Regard d’ouverture,
    Qui éclaire sur sa véritable nature.
    Les yeux grands ouverts qui pétillent de joie,
    Même dans l’ombre des bois.
    Regard d’amour
    Qui brille tout le jour
    (22/02/2021)



     
     


  • Commentaires

    10
    Vendredi 26 Février à 02:19
    colettedc

    La puissance du regard !!! Que notre regard soit d'amour !

      • Vendredi 26 Février à 11:12

        Le regard est la porte de l'âme. Sachons la garder ouverte. Bonne journée. Daniel

    9
    Mardi 23 Février à 17:46

    Bonsoir Daniel,

    J'aime beaucoup ton texte.

    Il nous dit que même dans la plus profonde et la plus amère des solitudes,

    un seul regard d'amour a le pouvoir de tout changer.

    Du moins est-ce ainsi que j'interprète ton beau poème.

    Bonne soirée !

    Martine

      • Mardi 23 Février à 18:46

        Nous sommes tous les deux su la même longueur d'onde. Bonne soirée Martine. Daniel

    8
    Mardi 23 Février à 08:06
    Séverine

    Des épreuves qui jalonnent la vie peuvent faire tant souffrir, une main tendue, peut tout changer.

      • Mardi 23 Février à 11:47

        Pas facile d'en parler, même dans un poème. Bon après-midi. Papa

    7
    Lundi 22 Février à 18:45

    Merci Daniel pour cette belle participation, c'est très beau à lire Bonne soirée

      • Mardi 23 Février à 11:48

        Merci de ton appréciation. Bon après-midi. Daniel

    6
    Lundi 22 Février à 16:27

    Terrible la dépression que tu décris bien. Bises

      • Lundi 22 Février à 16:38

        Je ne suis pas en dépression, le moral est au beau fixe,même pour écrire ce poème ! Bonne soirée Martine. Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :