• Plume de poète défi n° 222

    Le labyrinthe 

    Traversez le sous-bois
    A l’ombre des arbres dans les monts d’Arbois ;
    Profitez de l’ombre qui vous est offerte
    Pour retrouver un peu de fraicheur,
    Et refaire vos forces,
    Pour une meilleure forme,
    Et poursuivre votre route,
    Vers ce magnifique labyrinthe,
    Où vous risquez de vous perdre,
    Dans les jardins d’un grand château.

    Vous découvrez au loin les deux tours du domaine,
    Vous êtes bientôt arrivés.
    Au détour du chemin, un paysage magnifique,
    Vous coupe le souffle quelques instants.
    Arrivé devant une large grille,
    Vous pouvez admirer les toits du château,
    Que recouvrent de grandes tuiles rouges.
    Quelques pas dans une large allée,
    Et sur la droite une petite pancarte
    Vous indique l’entrée du labyrinthe.

    Une nouvelle expérience pour le week-end.
    Vous réglez les droits d’entrée
    Et vous voilà parti
    A la recherche du centre de ce labyrinthe
    Où a été planté un vaste chêne.
    Que de chemins, à droite comme à gauche.
    La ligne droite est-elle le plus court chemin ?
    Vous tournez en rond
    Le chêne toujours à sa place,
    Semble jouer avec vous.

    Vous n’êtes pas seul à zigzaguer,
    Entre les multiples sentiers,
    Qui vous rapprochent
    Et rapidement vous éloignent.
    Enfin vous êtes devant ce fameux chêne
    Qui vous a tant fait languir.
    Il semble vous snober,
    Car il faut repartir
    Et retrouver l’entrée,
    C’est une autre histoire.

    Les sentiers vous semblent bien différents.
    Les aurait-on modifiés juste derrière-vous ?
    De nouveau, vous tournez en rond.
    Le chêne semble se déplacer et jouer avec vos nerfs.
    A l’horizon le soleil bien fatigué,
    Descend déjà vers son lieu de repos,
    Pour laisser place à la lune.
    Vous êtes un peu perdu,
    Mais finalement l’entrée est là devant-vous.
    Fatigué mais joyeux, il faut reprendre la route du retour.
    (15/07/2019)


  • Commentaires

    5
    Vendredi 19 Juillet à 06:22
    Séverine

    Je n'ai jamais fait ce genre de labyrinthe, mais j'espère qu'ils ne nous y abandonnent pas jusqu'à l'arrivée de la lune.

    4
    Jeudi 18 Juillet à 02:35
    colettedc

    Magnifique texte, Daniel ! Défi agréablement relevé : Bravo !

    3
    Mercredi 17 Juillet à 20:39

    Bonsoir Daniel

    Perso je n'aime pas les labyrinthes.

    Ton texte est riche de mots je te dis bravo pour cette balade.

    bisous mon ami

    2
    Mercredi 17 Juillet à 18:19

    Un vrai casse-tête ces labyrinthes ! Épreuves de patience. smile

    Un très beau texte, Daniel, merci pour le partage.

    Amitiés,

    Martine

     

    1
    Evy
    Mercredi 17 Juillet à 16:08

    De quoi se perdre lol dans les labyrinthe bien beau ton texte rester plus trouver la sortie quelle angoise merci pour ta participation bonne fin de journée bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :