• Sonnet

     

    Sonnet à Icare 

     

    Prisonnier sur son île, Icare veut s’enfuir.

    Les chemins bien gardés, la cohorte veille,

    Les portes verrouillées, la mer dangereuse

    La nostalgie emplit son âme, il veut fuir. 

     

    O vague sur la mer, tu ne peux me porter,

    Là bas sur l’autre rive, près de ma famille ;

    Morne mer qui ne peut m’emener à Achille,

    M’empêcheras-tu de rejoindre mes ancêtres.

     

     Aigle majestueux qui plane au dessus de la mer

    Prête-moi tes ailes, je te les rendrais,

    De l’autre coté de l’eau, dans ma cité.

     

     Comme lui je vais avoir des ailes, je les construirai.

    Avec lui je planerais sur l’océan,

    Pour échapper à mes gardiens

     


  • Commentaires

    4
    Dimanche 8 Juillet à 18:32

    Bonsoir Daniel,

    Ah le rêve d'Icare... nous le partageons tous un peu.

    Bravo  pour ce très beau sonnet. 

    Bonne fin de journée.

    Amitiés,

    Martine

    3
    Mercredi 4 Juillet à 20:16
    Séverine

    Un des doux rêves de l'homme, pouvoir voler ! Mais gare aux ailes qui peuvent brûler !

    2
    Mardi 3 Juillet à 23:37

    Waouh c'est super beau !

    Bravo Chaton

    (Es-tu venu sur mes ateliers ? Demain je vais regarder)

    Gros bisou, bonne nuit et bon réveil du mercredi

    1
    Evy
    Mardi 3 Juillet à 18:44

    C'est beau ce sonnet encore très chaud aujourd'hui fait faire avec une bonne soirée à toi bis

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :