• Atelier Évy 324

    Vestige

    Atelier Évy 324

    Bien posées devant le garage,
    Image d’un autre âge,
    Avec deux types de carburant,
    Enregistré sur le livre du commerçant.
    Les deux pompes ne sont pas reliées entre elles,
    D’un côté le gazole pour les industriels,
    De l’autre les particuliers,
    Mais pas les céréaliers.
    La séparation est subtile,
    Ce n’est pas de l’oxyde d'éthyl.

    Aujourd’hui ce type de station a disparu.
    Les anciennes mises au rebut
    On a inventé des appareils plus sécurisés,
    Le client ne va pas jaser ;
    Il ne faut pas pousser,
    C’est lui qui va débourser.
    En plus, c’est à lui de se servir,
    Et à chaque station se resservir.
    Ce sont les aléas de la sécurité,
    Obligation à respecter sans ambiguïté.

    On peut délirer sur la modernité,
    Et déployer tous nos efforts sans discontinuité,
    Nous ne sommes que des éponges que l’on imbibe,
    Les gentils contribs,
    Pour diluer les capitaux en circulation,
    État, grands groupes industriels et leurs stations.
    Les pompistes ont disparus de nos campagnes,
    Dans certaines régions, c’est le bagne.
    Ne parlons pas des voitures électriques,
    Avec un côté féérique.
    (17/07/2021)

     

     


  • Commentaires

    7
    Mardi 20 Juillet à 06:47
    Séverine

    C'est clair que les stations n'ont plus le même charme.

    6
    Dimanche 18 Juillet à 17:06

    whaou très joli écrit j'adore ce rappel de nostalgie !

     

      • Dimanche 18 Juillet à 18:21

        Merci Florence pour ton gentil commentaire. J'ai bien connu ces pompes installées même dans les petits village. Bonne fin de journée. Daniel

    5
    Evy
    Samedi 17 Juillet à 21:29
    Evy

    Que de souvenirs Daniel hé oui ça bien changé super ton écrit passe une bon week-en bonne soirée bisous

      • Dimanche 18 Juillet à 09:31

        Merci Évy pour ton gentil commentaire. Bon week-end à toi aussi. Daniel.

    4
    Samedi 17 Juillet à 20:29
    colettedc

    Bonsoir Daniel, ces pompes, oui, quel souvenir, en effet. Super bon, ton texte. Bravo et bonne soirée de ce samedi. Beau week-end.

      • Samedi 17 Juillet à 21:05

        Merci Colette pour ton gentil commentaire. Dans la réalité nombreuses pompes étaient un danger sur le plan sécurité. J'ai est vu il n'y a pas longtemps dans un petit village. Le garage était fermé et à vendre. Bonne soirée Colette. Daniel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :