• Hugolin

    Pas facile de s’appeler Hugolin.
    Même quand on est fils de médecin.
    Certains penseront à Victor Hugo
    Et lui donneront un numéro
    D’autres resteront sur lin
    Précisant qu’il habite un patelin.

    Pauvre Hugolin qui fait sa rentrée au primaire
    Envisageant tout de suite le secondaire,
    Pour devenir comme papa, médecin,
    Et comme lui jouer du clavecin.
    Très proche de son papa,
    Hugolin rêve de rouler en Vespa.

    Le petit Hugolin
    Est très malin.
    En classe, il est le premier ;
    Il veut tout concilier,
    Le travail, le sport, le clavier ;
    Il a beaucoup de copains
    Mais il préfère son petit voisin Alain
    (14/11/2018)


    12 commentaires
  • Lucette

    Lucette
    Et sa sœur Bernadette
    Accompagnées de leur cousine Antoinette
    Sont allées rejoindre leur amie Arlette,
    Dont les sœurs s’appellent Colette
    Et Annette.
    Et la mère Ginette.

    Chez leur tante Claudette,
    Dont les filles se nomment Fleurette,
    Et Cosette.
    Toute cette bande assise sur un carré de moquette
    Ecoute un CD de trompettes
    Et de clarinettes
    Accompagnées de castagnettes.

    Les petites sont avec Mamie Huguette
    Et jouent aux devinettes
    Ou à la dinette.
    Les garçons découpent des catalogues, pour faire des affichettes,
    Ou jouent avec des bicyclettes
    Et des trottinettes
    En tournant autour des brouettes.
    (7 novembre 2018)


    12 commentaires
  • Grigol

    Grigol, ce prénom vient de Géorgie,
    En France, il a resurgi
    Bien timidement
    Et ponctuellement.
    Peu de filles portent ce prénom
    Rarement les garçons.
    Peu de gens le connaissent
    Ce n’est pas une faiblesse.
    Il faut le respecter
    Et le prénom donné par les parents, accepter.

    Petite gamine, tu t’appelles Grigol,
    Et tu n’as pas de bol
    Mais tu as un joli col.
    Tu as vite pris ton envol,
    En classe on te surnomme Gogol,
    Parfois guignol,
    D’autres Mongol
    Ou comme les jeux électroniques Cogol
    Tout ça pour amuser la galerie
    Ce qui te laisse ahuri.

    Ton père est d’origine géorgienne,
    Ta mère alsacienne.
    Ils se sont rencontrés durant un voyage
    En route, ils faisaient de covoiturage.
    Comme eux, tu comprends déjà plusieurs langues
    Et tu aimes porter de jolies bagues.
    A l’école, tu t’es imposé
    Et personne accusée,
    De s’être moquée de toi
    Tu respectais ta foi.
    (31/10/2018)

     

     


    6 commentaires
  • Clitorine

     Ce prénom existe bien
    Internet en donne le lien,
    Il serait même assez répandu,
    Pour son coté sexuel, assidu.
    Je ne me lancerai pas sur cette glissade
    Digne du marquis de Sade.
    Je vais jouer avec ses dernières lettres
    Et un peu prude paraitre.

     

    Clitorine
    Comme son amie Bécassine,
    Aime les sardines
    Qu’elle mange avec quelques racines
    Qu’elle jardine,
    Au fond d’une grande bassine
    Car elle est citadine.
    Elle s’imagine,
    Qu’elles ont beaucoup de vitamines,
    Très peu alcalines.
    Elle les prépare avec de la farine
    Et un peu d’aspirine,
    Obtenue par la médecine,
    Sans oublier la caféine,
    Comme écrit dans son magasine
    Spécialiste de la cuisine ;
    Elle recouvre le mélange de paraffine,
    Et le met dans une turbine
    Pour obtenir une pate bien fine
    Qu’elle étend sur une table en mélanine.
    Elle y étalera de l’échine,
    Avec un peu de gélatine.
    Elle est un peu enfantine ;
    En travaillant elle baratine,
    Avec son amie Bécassine,
    Qui n’est pas sa cousine.
    Elles se prennent pour deux héroïnes,
    Quatre étoiles en cuisine.
    (24/10/2018)

     

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique