• Le lion

     

    Le roi des animaux

     

     Couché au fond de sa cage,

    Bien loin de son boccage,

    Le lion me regarde d’un air agar

    Se prenant encore pour un césar,

    Dirigeant son empire en solitaire

    Étant le seul bénéficiaire.

     

     Je te sens accablé par la canicule

    Comme un prisonnier au fond de sa cellule.

    Toi le roi de tous les animaux,

    Te voici doux comme un agneau.

    Je voulais voir un vrai lion,

    Je n’en vois que la négation.

     

     Serais-tu devenu un simple roitelet ?

    Devant l’ennemi, aurais-tu capitulé ?

    Les courses dans la steppe, sont du passé,

    Les antilopes peuvent se prélasser.

    Le lion s’est enfermé pour une longue retraite,

    Loin de chez lui, sur une autre planète.

     

     Sa lionne a été déplacée dans une autre cage

    Avec lui elle était trop sage.

    Bientôt elle aura des petits,

    Le pauvre animal en est anéanti.

    La solitude lui pèse, il sent sa fin arriver

    Et sa royauté presque achevée.

     

     Est-il né au Kenya ou dans un autre pays africain ?

    Vu son âge, personne ne peut le dire, c’est certain.

    Depuis longtemps il est enfermé dans ce zoo,

    Entouré de grillage, son triste enclos.

    Ses repas lui sont servis à travers une grille,

    Plus de chasse comme ses voisins les gorilles.

     

     Pauvre lion, tu me fais pitié,

    Si je pouvais je t’aurai amnistié

    Et emporté loin de là dans la savane,

    Peut-être là bas en Guyane.

    Je ne peux que me morfondre avec toi,

    Sans pouvoir même ouvrir ton toit.

    (11 août 2018)

     


  • Commentaires

    3
    Dimanche 12 Août à 23:50

    Bonjour Chaton

    Bel exercice d'écriture !

    Les zoos sont là pour montrer au monde

    tous ses belles bêtes de près

    Mais ils ne pensent pas aux animaux

    ni à ce qu'ils peuvent ressentir

    Triste est souvent la vie...

     

    À très bientôt

    Bise de Jane

    2
    Dimanche 12 Août à 10:45

    Est-ce vraiment de pitié dont les animaux ont besoin ?

    1
    Samedi 11 Août à 21:08

    Magnifique !

    Je n'aime pas, moi non plus, voir un lion derrière une grille. Ni  tout autre animal, d'ailleurs. 

    S'il avait des pensées et que nous pouvions les entendre, nous aurions honte de voir sa tristesse, loin de son pays où il pourrait laisser vivre sa vraie nature frown.

    Bonne soirée, Daniel. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :